yadh_ben_achour

Dans un entretien accordé à L’Express, Yadh Ben Achour, Président de la Commission des réformes politiques, a indiqué que « tous les partis politiques, qu’ils soient reconnus ou pas » participeront à la Commission « y compris le mouvement d’Ennahdha ».

D’autre part, et en affirmant que « politiquement, la Tunisie est un désert », M. Ben Achour considère qu’il faudrait entre six mois et un an pour organiser une première élection.